Rechercher

PARCOURS D'UNE HYPER CONNECTÉE AUX ENERGIES SUBTILES! chapitre 1



Je m'appelle Isabelle Guérin, je suis une hyper connectée aux énergies subtiles, de nature hyper sensible et multi potentielle. J'ai grandi sur la presqu'île de Quiberon, dans la petite maison familiale de pêcheur face au château Turpault qui symbolise le début de la merveilleuse côte sauvage de Quiberon .


L'ambiance familiale était aussi rude que les tempêtes d'hiver qui déferlent sur la Bretagne.Vous l'avez compris : une enfance souffrante..violente..

De mon enfance souffrante est née une véritable relation fusionelle avec la nature, particulièrement avec l'océan et tous les éléments qui le définissent..je passais énormément de temps seule à la petite côte (anse naturelle entre le château et port maria..).

C'était un fabuleux terrain de jeu, j'observais la vie marine, la fluctuation des plages de sable au grée des marées, je recevais les cadeaux de la nature, des algues fossilisées sur les cailloux, comme des tableaux, les cailloux en formes de coeur, je jouais sur les rochers en laissant galoper mon imagination, je me baignais dans les criques selon les marées...je jouissais d'une grande liberté.


Secrètement la nature m'enseignait, elle absorbait toutes mes émotions négatives , réprimées, ma tristesse...elle me rendait vivante... souriante en joie, j'oubliais pour quelques instants la rudesse de mon environnement familial, elle soutenait ma résilience....la nature était à son oeuvre imperceptiblement, par phénomène de bio résonance..


Vers l'âge de mes 10 ans, l'océan a tenté de me prendre la vie, ( première expérience de mort imminente) je barbotais sur le rivage lorsqu'une puissante lame de fond m'a emportée, je me rappelle seulement tourillonner dans cette vague, je me sentais bien, je ne me débattais pas et me laissais aller..

Heureusement pour moi ce jour là , ce n'était pas mon heure une synchronicité s'est produite, Christine une amie de ma mère estivante et coutumière de la première quinzaine d'août, profitait de la chaleur du soleil à la petite côte, elle ne se baignait jamais. Heureusement ce jour là elle ressenti le besoin de se rafraichir au bord de l'eau... besoin salutaire pour ma vie. Merci Christine. Elle m'a rattrapée par ma longue chevelure blonde qui oscillait dans l'eau...j'étais un peu évanouie, mais plus de peur que de mal...surtout pour mon entourage..J'ai eu le droit de prendre cours de natation...a la quiberonnaise....


Suite à cet accident et les années qui suivirent mes perceptions sensorielles et extra sensorielles se sont développées, je ressentais, l'énergie négative de certains lieux, pressentais l'arrivée de certaines personnes, recevais encore plus de cadeaux de la nature, je percevais des informations intuitives, des coeurs de lumières apparaissaient dans ma chambre par les rayons du soleil... Je communiquais intuitivement avec les animaux, les chats, les chiens et les chevaux, cela m'impressionnait, j'avais peur...de mes perceptions..

Je me sentais différente, j'étais très sensible et me sentais seule, j'étais introvertie, et n'aimait guère me faire remarquer pour des raisons de sécurité..il est bien évident que je ne pouvais pas exprimer ce que je ressentais... de ces perceptions incompréhensibles, la colère et la dureté envers moi-même commençaient à poindre..


J'étais devenue une adolescente très mature, je me suis émancipée de mon milieu familial à l'âge de 16 an ,pour vivre de ma grande passion des chevaux... Je suis partie en formation dans un centre équestre à 800 KM de chez moi.. J'étais livrée a moi-même sans aucun soutien ni aide familiale...

L'école de la vie, j'ai vécu de fabuleuses expériences avec les chevaux, et aussi des expériences avec les humains, je m'éterniserai pas sur ces genres de drames qui brisent

des vies.

Les chevaux sont devenus le miroir de mes émotions, des tuteurs ...

Ces émotions que je n'arrivais pas exprimer et ressentir, je m'étais construite une carapace de pierre, pour enfermer mon mal être d'adolescente... et tous les chocs émotionnels qui m'avaient percutés, j'étais extrêmement dure avec moi ..coupée de tous ressentis et émotions...


Les chevaux et la nature m'ont apportés un grand soutien, une compréhension de moi-même, un chemin de résilience, ils ont renforcé ma communication intuitive, par la mansuétude de leur regard, l'amour inconditionnel qu'ils émanent, celui qui vous touche en plein coeur, car j'étais au service de leur bien-être, si un cheval avait un problème, et qu'il avait besoin de la main de l'homme pour être libéré de sa torpeur, j'étais avertie intuitivement, ils venaient dans mes pensées, ou par un simple hennissement..Mon système sensoriel s'est décuplé pour être à leur écoute, tous mes canaux de perceptions sensoriels étaient en exergue, j'étais en immersion dans un parc de 17 hectares ,entourée de chevaux et de toutes une faune naturelle, contrôlée par quelques humains"

contrôlants "....

Une véritable connexion subtile s'est établie entre ces chevaux et moi-même, cette connexion m'a permis de prendre confiance dans mes perceptions puisque enfin j'avais une preuve vivante, une véritable inter action dans mes perceptions, des réponses, le chemin de la résilience s'ouvrait enfin....

Vous le savez aussi bien que moi la vie n'est pas un long fleuve tranquille...


Je vous propose"de rester la dessus "(expression utilisée dans le jargon équestre après une bonne séance de travail avec son cheval ) pour ce post. Effectivement c'est la première fois que je partage mon parcours de vie, moi qui ai cultivé la pudeur pendant tant d'années, c'est un bon exercice je l'avoue...


Merci de m'avoir lu. Histoire à suivre...



































82 vues1 commentaire